Skip to main content

Pour approfondir les bases de la science ayurvédique, nous avons pris le soin de démystifier certains principes de cette médecine ancestrale. Nous espérons que ces enseignements te permettront d’observer davantage l’état du corps afin de te permettre de poser des actions pour équilibrer ta pratique dans ta routine au quotidien.

 

Être supporter par les 5 éléments

Les enseignements nous invite à observer que tout émerge des 5 éléments. Nous pouvons facilement le remarquer alors que ces éléments se déploient sur 5 formes qui existent dans la matière : éther (espace), air (gaz), feu (lumière), eau (liquide) et terre (solide).

Ses éléments nous les consommons, nous les vivons, nous les observons, nous les respirons de différentes formes infinies ce qui fait que nous vivons sur cette planète.

L’espace | le pouvoir de la création

À travers chaque membre de notre corps, l’espace coexiste pour donner place au mouvement, à la circulation de l’énergie à la mobilité. Si l’espace est restreint, nous franchissons une stagnation des organes.

L’air | Le voyage par le mouvement

Associé au mouvement, le souffle est primordiale pour notre vie, alimenter nos poumons, apporter de la vitalité dans tout le corps et influencer la circulation dans notre système digestif.

Le feu | La puissance de la transformation

Associé principalement au maintien de la température corporelle et à la transformation des nutriments pour apporter nourriture à chaque organe du corps.

L’eau | La couche de protection

Associé à la circulation du sang et de la lymphe, l’eau permet la purification, au nettoyage, à l’hydratation et à la cicatrisation du corps.

La terre | Les fondations

Notre maison, notre structure, est associée à tout ce qui est dure dans notre corps : os, dents, muscles et tendons.

Pour chaque élément, des qualités émergent pour mieux nous aider par la suite à comprendre la précision de notre constitution.

 

Intégrer la philosophie des gunas dans notre pratique

Une pratique par l’approche des gunas est fondamentale pour une première exploration avec l’ayurvéda. Les 20 gunas font référence à la qualité, aux attributs et aux caractéristiques de la nature sur lequel nous allons diriger notre attention dans notre pratique.

Connecter à soi, écouter son corps, son coeur et son esprit est le premier pas pour faire une association à un ou deux gunas que nous ressentons dans le moment présent et sur lequel nous allons adapter notre pratique d’asanas (postures), de pranayama (souffle), de méditation, de mantra (chants) et de mudra (point d’ancrage).

Pour t’aider à visualiser, un exemple que nous pouvons vivre à la fin de l’été et lorsque l’automne s’amorce tranquillement,  serait de dire qu’une rapidité prend place avec la fin des vacances estivales et la routine quotidienne qui reprend. Donc, pour apaiser la rapidité, nous allons adopter la lenteur. En ayurvéda, nous déterminons la qualité qui est en excès et nous équilibrons avec la qualité opposée. Dans cet exemple, nous démontrons la paire d’opposé entre rapide / lent.

Comment je peux adapter ma pratique du moment pour amener plus de lenteur dans mon corps, mon coeur et mon esprit ?

  • Quelles postures amènent de la lenteur dans mon corps ?
  • Comment puis-je adapter l’intensité de mon flow pour amener plus de lenteur ?

Lorsque la pratique s’intègre et que nous arrivons à écouter les besoins de notre corps, il devient instinctif par la suite d’assimiler la science dans les différentes sphères de notre quotidien, notre alimentation, le choix de nos activités physiques, les moments où l’on est mieux concentrés…

Donc, tu devines que les gunas mettent en lumière les qualités des deux pôles opposées :

  • Lourd / Léger
  • Lent / Rapide
  • Froid / Chaud
  • Huileux / Sec
  • Visqueux / Rugueux
  • Épais / Liquide
  • Mou / Dur
  • Stable / Mobile
  • Grossier / Subtil
  • Trouble / Clair

Tout est dans la façon d’exécuter les mouvements et d’y apporter encore plus de longueur. Dans un flow où le mouvement de la colonne fait partie intégrante de la posture, nous pourrions prendre conscience du mouvement en dirigeant notre attention en bougeant la colonne une vertèbre à la fois.

Également, demeurer immobile dans certaine posture qui nous demande de porter une attention particulière sur le souffle ou sur le point d’ancrage que nous fixons avec nos yeux comme Tadasana (montagne) ou Vrksasana (arbre) sont aussi une bel exemple d’apporter plus de lenteur dans notre pratique.

 

Comment le yoga entre en connexion avec l’ayurvéda ?

 

L’ayurvéda et le yoga sont deux systèmes sœurs. Venant toutes les deux de l’Inde, ce sont des pratiques qui se jumellent très bien l’une à l’autre pour équilibrer tant son état physique, psychique que psychologique. En considérant son état ayurvédique dans le moment présent avec sa pratique de yoga, nous pouvons constater plusieurs bienfaits que notre pratique nous apporte autant sur le court terme que sur le moyen terme.

  • Une sensation d’équilibre dans tout le corps suite à sa pratique de yoga.
  • Une meilleure concentration pour engendrer les tâches qui demandent de l’attention au quotidien.
  • Une meilleure digestion, plus l’état mental est calme, mieux le système digestif travaille.
  • Un sommeil plus doux et plus profond.

Pour t’aider à porter une attention particulière sur tes sensations avant ta pratique sur le tapis, nous vous invitons à prendre un 15 minutes de réflexion sur les questions suivantes :

  • Qu’est ce qui fait que tu te sens en équilibre de façon naturelle ?
  • À l’inverse, qu’est ce qui fait que tu te sens en déséquilibre ?
  • À quels gunas ces déséquilibres sont-ils reliés et comment sa polarité peut te guider dans la pratique de yoga que tu vas entreprendre ?

 

S’initier à l’ayurvéda

Plusieurs principes de l’ayurvéda ont été évoqués pour vous accompagner dans votre routine. Afin de vous permettre un doux passage dans la transition de l’automne, Eléonore, notre conseillère en ayurvéda, offrira le 2 octobre prochain, un atelier de 3h sur l’introduction à l’ayurvéda.

Pendant cet atelier, nous survolerons les notions suivantes :

  • Mettre en place des rituels quotidiens pour apaiser la transition
  • Découvrir des recettes ayurvédiques automnales
  • Utiliser des épices réchauffantes et stimulantes
  • Pratiquer le yoga en accord avec l’automne
  • Apprendre les vertus de l’auto-massage
Je m'inscris

Laisser un commentaire