Saison froide: bienvenue dans le dosha Vata

Par janvier 6, 2020 Ayurvéda

L’Ayurveda, vous connaissez? Il s’agit d’un ancien mode de santé holistique datant d’au moins 2 000 ans, provenant de l’Inde, et conçu pour rétablir l’équilibre entre le corps et l’esprit pour ainsi favoriser la guérison. Ce système prend en compte votre constitution physique, votre style de vie, vos émotions et votre relation avec le monde extérieur.
Selon les principes de l’Ayurveda, notre monde serait constitué de cinq éléments: la terre, l’eau, le feu, l’air et l’éther, ces derniers étant ensuite regroupés en trois catégories que l’on appelle doshas: Vata (air et éther), Pitta (feu et eau) et Kapha (terre et eau). Ces trois énergies fondamentales régissent à la fois le monde extérieur et notre monde intérieur.

À chaque saison son dosha
Si chacun de nous a un dosha prédominant ou une combinaison qui représente notre profil ayurvédique, sachez que les saisons, elles aussi, ont leur dosha. L’automne, plus frisquet, et l’hiver ne font pas exception. En effet, lorsque le temps froid s’installe, nous tombons en période Vata, une période — dosha — qui se caractérise par le froid, le mouvement (vent), l’air sec et rude, et le manque de lumière.
Si tous sont vulnérables à des dérèglements lors de cette période, ceux ayant une prédominance Vata en eux doivent particulièrement se surveiller. Une perte d’équilibre n’est jamais bien loin! En effet, certains souffriront d’insomnie, d’une peau sèche, d’anxiété ou même de dépression. D’autres pourraient même souffrir d’arthrite et d’hypertension.

S’harmoniser à la saison

Si on a tendance à parler de «passer au travers de la saison hivernale», selon la perspective ayurvédique, on devrait plutôt envisager d’équilibrer son corps pour vivre au diapason de la saison. Voici d’ailleurs quelques astuces pour y arriver:

          1. Une alimentation de saison qui réchauffe le corps

  • La chaleur est nécessaire et elle s’impose dans nos boissons: tisanes et thés aident à prévenir la déshydratation. Le gingembre peut d’ailleurs s’inviter souvent dans vos boissons chaudes, lui qui stimule le système digestif alors au ralenti.
  • Optez également pour des aliments chauds et qui sont bien cuits. Évitez ce qui est cru pour faciliter la digestion et apaiser votre système. Soupes, chilis végétariens (sans trop d’épices) et autres plats réconfortants sont les bienvenus.
  • Selon l’Ayurveda, c’est une saison qui vous invite à manger davantage, ne vous inquiétez donc pas outre mesure. Plus de nourriture calme votre Vata. On reste tout de même à l’écoute de son corps pour ne pas sombrer non plus dans la surcharge.
  • Quant au goût, toujours selon l’Ayurveda, choisissez la citrouille, les courges, les betteraves, le quinoa, le riz, les bananes, les carottes, les pêches et le citron (un zeste sur vos légumes, dans vos soupes). Optez pour des goûts plus sucrés, acides et salés. Mangez moins de ce qui est amer, piquant et astringent.

    2. Le repos, votre priorité

  • Pour ceux de constitution Vata, et pour tous les autres aussi, le sommeil est prioritaire. Dormez suffisamment pour faire le plein d’énergie. Exit les batteries vides et l’épuisement hivernal.
  • Vous avez un cerveau hyperactif? En période Vata, prenez le temps de méditer. Quelques minutes suffiront à l’apaiser.

    3. De la douceur au quotidien

  • Restez au chaud, à la maison. Après de bonnes marches ou des activités extérieures où vous aurez fait le plein d’air frais, assurez-vous d’être confortable dans des lieux chauds qui ne sont pas trop secs. En effet, un bon niveau d’humidité est important dans votre maison ou votre lieu de travail. Habillez-vous chaudement et confortablement.
  • Frottez votre corps, idéalement matin et soir, avec une huile de sésame, d’amande douce ou de coco. On privilégie l’automassage Abhyanga.
  • Offrez-vous des pratiques de yoga où la chaleur et la douceur sont au rendez-vous: des shavasanas plus confortables, des pratiques de Yin ou d’autres pratiques restauratrices.

    Bonne saison froide!

 

 

 

Laisser un commentaire