myrP-s0J- Skip to main content

Nous voilà à la croisée des chemins entre la saison kapha qui tire à sa fin et la saison pitta qui fera son entrée dans les prochaines semaines.

Après un hiver complet à accumuler les qualités de kapha, c’est au printemps que nous pouvons ressentir l’impact des déséquilibres s’il y a lieu.

Avec la température qui se réchauffe, le mois de mai amorce un soulagement pour les déséquilibres associés à kapha. La chaleur qui grimpe, la lumière de plus en plus présente, la végétation verdoyante qui amorce son retour vont pacifier le froid, la lourdeur et la stagnation associés à ce dosha. Tranquillement, le corps a envie de se dénuder afin de sentir les rayons du soleil sur la peau.

Durant le mois de mai, pour terminer la saison de kapha, nous allons aborder une autre de ces qualités à mettre en équilibre. Kapha a comme qualité le guna ‘’lent’’ (manda) et nous allons l’équilibrer en appliquant dans notre alimentation et style de vie le guna  ‘’intense / rapide’’ (tikshna).

Prenons le temps de contempler la nature qui nous entoure !

La lenteur de l’hiver fait place au printemps à une énergie nouvelle et plus intense avec l’explosion des bourgeons. Nous délaissons les paysages gris soyeux pour les jolies couleurs du printemps. 

En l’espace de quelques semaines, les feuilles s’exposent aux rayons du soleil, les plates-bandes de fleurs retrouvent leurs couleurs vives, les oiseaux se remettent à chanter et c’est le moment des naissances chez plusieurs espèces animales. 

Le printemps nous fait vivre un boom de vie incroyable! La sagesse de la nature vient spontanément équilibrer les qualités lente et froide de l’hiver. À travers l’observation du monde naturel, nous pouvons en apprendre beaucoup afin de nous harmoniser à notre environnement.

Si nous n’avons pas pris soin de commencer à éveiller le corps et les sens au mois de mars, il est possible de se retrouver, encore au mois de mai, accompagné du guna ‘’lent de kapha avec un état de fatigue, digestion lente et manque d’enthousiasme.

Pour retrouver notre équilibre, nous allons donc pacifier notre organisme avec le guna intense / rapide.

Nos trucs & astuces pour pacifier la lenteur avec le guna rapide :

 

Le soin exfoliant udvarthana

Ce soin ayurvédique aux herbes médicinales sèches stimule la circulation sanguine et lymphatique pour favoriser la désintoxication du corps.

La peau sera vigoureusement exfoliée afin de libérer la stagnation.

C’est un excellent soin à préconiser pour la saison de kapha qui va apporter de la chaleur, de la stimulation afin de sentir revigorer pour l’été.

Nous offrons le soin udvarthana au studio. Pour t’offrir ce moment d’éveil des sens, prends rendez-vous.

Je réserve une exfoliation

 


Yoga ayurvédique, monter l’intensité

Nos pratiques de yoga seront encore établies dans une dynamique de mouvements pour que chaque articulation soit mobilisée.

C’est un bon moment pour déposer dans nos séances une dose supplémentaire de défi afin d’explorer nos capacités. Nous pouvons penser à des postures plus exigeantes comme l’équilibre sur les mains du corbeau (bakasana) ou encore la posture du paon, (mayurasana), excellente pour stimuler la digestion lente de kapha.

Nous pouvons également explorer des flows de guerrier afin de créer une bonne dose de chaleur et d’intensité.

Cette dose d’intensité nous pouvons également la stimuler à travers une pratique de respiration revigorante. Pour kapha, nous allons préconiser le pranayama bhastrika. Cette technique stimulante et réchauffante va activer la circulation, augmenter la capacité pulmonaire et libérer l’énergie stagnante.

Pour débuter, il est préférable d’aborder cette pratique avec un professeur de yoga expérimenté.

Réserve une classe de yoga ayurvédique à notre horaire en studio ou en ligne.

Je m'inscris à une classe

 

Alimentation, herbes & épices

Au mois de mai, c’est le moment de mettre la verdure au cœur de l’assiette. Il est bénéfique à cette période d’intégrer des feuillus au goût amer plus intense et prononcé, comme les feuilles de pissenlit en salade, afin de soutenir la détoxification hivernale du corps.

Ajouter des goûts piquants à vos repas avec du radis, gingembre, des grains de moutardes, une touche de piment fort et du poivre noir.

 

Le breuvage du mois

Notre breuvage du mois est justement constitué de goût plus amer et piquant avec un mélange de racines de pissenlit, de gingembre, de feuille d’ortie et de racine de bardane. Ces plantes et racines auront un effet bénéfique sur le foie, un organe essentiel à notre digestion et notre vitalité.

Comme nous l’avons précisé le mois dernier, le pissenlit et le gingembre sont de très bons alliés pour stimuler la détoxification du corps au printemps.

Ajoutons à cela l’ortie et la racine de bardane.

Feuille d’ortie :

L’ortie est naturellement riche en vitamines a, b et c et en minéraux tels que le fer, le calcium, le magnésium, le potassium et le phosphore. De plus, cette plante sauvage est riche en protéines et est l’un des rares végétaux à regrouper les 8 acides aminés essentiels au bon fonctionnement de notre organisme.

Si l’ortie est réputée pour soulager l’arthrose ou les rhumatismes, elle a également des effets diurétique, dépuratif, anti-inflammatoire et tonique.

Par sa forte concentration en minéraux, cette plante est parfaite pour régénérer la peau, notre enveloppe corporelle. L’ortie est une solution naturelle pour réduire l’acné, l’excès de sébum, la chute des cheveux, les ongles cassants et agir sur les effets du temps.

Racine de bardane :

Cette racine stimule les fonctions du foie et de la bile, elle est également diurétique et anti-inflammatoire.

Par son action sur le foie, elle va aider à éliminer les toxines du sang et ainsi avoir un effet bénéfique sur les problèmes cutanés tels que l’acné, l’eczéma, le psoriasis. 

Si tu veux bénéficier de ce mélange de plantes idéales au printemps, nous avons à notre boutique une belle tisane incluant ses plantes : tulsi cleanse & clarify tea.

Un breuvage détoxifiant pour éliminer les résidus de l’hiver et faire place au renouveau du printemps.

Si tu souhaites en savoir plus sur les déséquilibres associés à Kapha et comment les pacifier, nous avons écrit un article à ce sujet que tu peux consulter en cliquant ici. 

Bon mois de mai à tous !

Laisser un commentaire