Le Nidra, vous connaissez? Cette technique de yoga très particulière, appelée par plusieurs « yoga du sommeil » propose une méditation qui est généralement pratiquée en position allongée et qui transporte l’élève vers une relaxation profonde : entre sommeil et éveil.  Une pratique de conscience intérieure qui aura littéralement passionné Geneviève Bélanger, assez pour qu’elle étudie cette forme de yoga, se forme comme enseignante et guide à son tour de nombreux élèves. Cette dernière s’est d’ailleurs spécialisée dans la technique IREST, dont elle est certifiée du niveau 1.

L’appel du Nidra

C’est en s’offrant des pratiques de yoga restaurateur que Geneviève a rencontré le yoga Nidra : « J’avais commencé à faire un cours de yoga restaurateur une fois par semaine, car j’avais très mal à une hanche et mon dos barrait souvent; j’en avais assez de souffrir. J’ai alors trouvé une classe près de chez moi, me permettant rapidement de soulager mes douleurs aux hanches et au dos. À la fin de la classe, la professeure terminait avec une courte séquence de yoga Nidra. À cette époque, je n’avais pas la moindre idée de ce que c’était. En rentrant chez moi après le cours, après deux trois semaines de pratique, j’ai ressenti un profond changement que je ne n’arrivais pas à m’expliquer. À un moment donné, j’ai allumé. C’était cette méditation de fin de cours de yoga qui avait installé une harmonie profonde en moi. »

Après la fermeture de ce studio, elle trouvera (non pas sans recherches) une professeure américaine offrant des cours de 60 minutes de yoga Nidra IREST, cours qu’elle suivra pendant plus de huit ans. De cette pratique, viendra la volonté de transmettre aux autres cette technique.

La pratique et ses bienfaits

Si vous ne connaissez que très peu le yoga Nidra, sachez que cette pratique, qu’elle dure 10 ou 45 minutes, nous permet d’observer et d’accueillir ce qui vient à soi et ce qui se manifeste. Alors que plusieurs auront le réflexe d’aller vers le yoga Nidra pour la relaxation en profondeur, le moteur de la pratique, comme Geneviève nous l’explique, n’est pas la détente, mais plutôt d’accueillir tout ce qui est tel quel : « En acceptant ainsi de poser notre attention sur les sensations, les émotions et les pensées présentes, nous libérons notre attention ainsi libre de se connecter à cette présence calme et immuable que nous sommes réellement. Ce faisant, nous goûtons à la sérénité, qui, en réalité, ne nous quitte jamais. »

Ces classes, bâties sur 60 minutes, vécues en immobilité, permettent ainsi de laisser le temps aux pratiquants d’adopter une attention beaucoup plus vaste : « le corps entre alors dans son homéostasie naturelle, il se met à se réparer et le système nerveux en fait tout autant. »

Et le sommeil dans tout ça?

Si le vecteur est d’accueillir tout ce qui est tel quel, il s’agit tout de même d’un état de sommeil, celui du corps, sans que l’esprit, de son côté, ne tombe dans les bras de Morphée. Un sommeil conscient finalement : « les ondes cérébrales produites dans cet état de conscience sont majoritairement alpha », liées à la détente et à la créativité. « Le métabolisme se répare à une grande vitesse dans cet état de conscience, de même que le corps qui retrouve alors sa cohérence cardiaque, sans compter les systèmes sympathiques et parasympathiques qui s’équilibrent.

D’autres bienfaits:  diminution d’hormones du stress et revitalisation des organes. Sur le plan psychologique: l’établissement d’un sentiment de sécurité intérieur (indispensable à la guérison des traumas), la gestion plus harmonieuse des sensations et des émotions qui nous visitent et on en passe. La liste est longue!

Une pratique quotidienne?

Oui, oui et re-oui! Geneviève nous le confirme : « On peut le pratiquer à tous les jours! D’ailleurs, plus on le pratique, mieux on se sent. » En studio comme à la maison, les bienfaits sont immédiats. Pour une pratique à la maison, on choisit un endroit calme et confortable, on trouve un enregistrement qui nous convient et nous voilà parti. Geneviève offre d’ailleurs des enregistrements à ses élèves, leur permettant ainsi une pratique régulière dans le confort de leurs foyers.

Geneviève Bélanger offrira un Yoga Nidra virtuel dans le confort de votre maison le 19 avril 2020. Si vous désirez y participer, inscrivez-vous en cliquant sur ce lien:  Atelier Yoga Nidra dans le confort de votre maison

La page Facebook de Geneviève Bélanger : Koshas Nidra Yoga

Laisser un commentaire