myrP-s0J- Skip to main content

Le système nerveux joue un rôle vital dans notre organisme. Pour soutenir le corps, le cœur et l’esprit en cette période hivernale et préserver l’énergie jusqu’au printemps, nous abordons dans ce blogue comment il est important de prendre soin de son système nerveux. En priorisant des moments de détente et de bien-être, il est possible de se sentir bien tout au long de l’année. 

Comment le système nerveux interagit ?

Notre système nerveux a pour fonction de gérer les messages sensoriels, pour ensuite coordonner les mouvements musculaires et réguler le fonctionnement de tous les organes dans le corps.

Le système nerveux est divisé en deux parties : 

  • Système nerveux sympathique : prépare l’organisme à l’action, à combattre ou à fuir (fight or flight). Ex : activation de la respiration et de la transpiration, dilatation des pupilles.
  • Système nerveux parasympathique : fonction de relaxation et de régénération, ralentissement général des fonctions de l’organisme. Ex. ralentissementdu rythme cardiaque.

Notre organisme est stimulé par l’environnement dans lequel il coexiste, ce qui va activer nos sens : le toucher, le goûter, l’odorat, l’audition et la vue. Ces sens sont déterminés par nos organes sensoriels, qui envoie des messages sensitifs vers la moëlle épinière qui seront traités et analysés dans le cerveau. Pour chaque sens, ces messages sont traités à un endroit précis du cerveau pour ensuite communiquer des informations au centre nerveux, ce qui va engendrer une action de notre organisme.

Lorsqu’il y a présence ou perception d’un élément stresseur, le système nerveux sympathique va s’activer par le combat ou la fuite pour libérer dans notre corps des hormones de stress, entre autres la cortisol. 

PrièreLa mission du cortisol est de contrôler les carbohydrates, les gras et les protéines dans le métabolisme. Elle joue un rôle important pour combattre les infections, équilibrer le taux de sucre dans le sang, réagir aux réponses immunitaires, éveiller la pensée et à d’autres fonctions de notre santé.

Le combat

Lorsque le corps se prépare à l’attaque, il va ralentir les activités corporelles qui sont jugées non essentielles, comme le système digestif, le système immunitaire (près de 80% du système immunitaire se trouve dans l’intestin) et le système reproducteur. La menace va signaler au corps de répondre, l’organisme est prêt et le cerveau va focaliser sur la peur à engendrer. Les glandes surrénales vont libérer les hormones tels que le cortisol, les DHEA et les minéralocorticoïdes qui régulent de nombreuses fonctions du corps. 

Lorsque le stress est passé, le système nerveux parasympathique va s’éveiller en générant la relaxation et le repos. Les activités corporelles vitales vont reprendre leur travail. Le système nerveux va donc se rééquilibrer pour rétablir une régularité des hormones.

Et, que ce passe t’il si le stress persiste, s’installe dans le corps sur une plus longue période? 

Le cerveau demeure dans une position de combat et de fuite constant. Il continue donc à sécréter de la cortisol. Un stress de quelques jours est considérable pour ralentir les fonctions primaires de l’organisme. Il se peut donc que le système immunitaire devienne plus faible. 

S’il y a un excès de cortisol dans le corps, cela peut créer plusieurs problématiques : dépression, ostéoporose, gain ou perte de poids, problèmes cardio-vasculaire, haute pression, et autres soucis reliés à la santé de la femme.

Quels sont les éléments du quotidien qui peuvent activer le stress?

Beaucoup de travail, l’apparition d’infection, l’excès d’exercice, des bouleversements émotionnels, des changements de vie importants et la présence de menaces sont des exemples de stresseurs. L’accumulation de stimulation des 5 sens intensifie les agents stresseurs.

Atelier yoga Vata

Atelier Yoga & Ayurvéda: un chemin de guérison

Ce samedi 4 novembre 2023, de 14h à 16h30, ne manque pas notre atelier animé par Maria-José Pérez!

Tu découvriras comment retrouver l’harmonie intérieure et équilibrer ton système nerveux pendant la saison automnale.

En effet, cet événement promet d’être une source précieuse d’apprentissage et de révélations pour apaiser l’énergie mouvante de Vata qui nous affecte en cette période. Tu recevras des conseils alimentaires, des recommandations pour ton mode de vie, et bien d’autres surprises!

Je m'inscris à l'atelier

 

La saison Vata & les déséquilibres reconnus du système nerveux

Si l’on prend le temps de regarder la nature, le vent apporte du mouvement dans les arbres qui font tomber les feuilles, la température est plutôt instable, des journées de pluie entières peuvent persister dans notre paysage.

Nous pouvons associer cette période de mouvance aux caractéristiques de légèreté et de mobilité, qui sont attribuées à la saison Vata et à l’intensification des déséquilibres du système nerveux. 

Lorsque Vata est dominant, nous pouvons avoir une sensation d’être éparpillé, impliqué dans tout et dans rien à la fois, accompagné d’un manque de concentration. Il y a beaucoup de mouvement causé par l’excès d’air, donc le mental devient hyperactif.

Des troubles du sommeil peuvent surgir. Il aura tendance à être interrompu à différents moments de la nuit, ou voir nous faire connaître des nuits d’insomnie. 

Effectivement, ces symptômes vont souvent occasionner une surcharge mentale, puis de l’anxiété, de la fatigue, du stress et des symptômes dépressifs peuvent être présents.

C’est pourquoi, il est important de mettre des pratiques en place qui nous permettront d’apaiser le système nerveux.

 

Au coeur de soi

Afin de t’aider à reconnaître les moments qui font monter du stress et de l’anxiété, nous avons préparé une activité de journaling pouvant simplement nous permettre d’observer les périodes de turbulences. Apprendre à mieux se connaître et à entrer au cœur de ces ombres peut faciliter cette période tumultueuse et se sentir guidé vers les outils qui sont propices à un apaisement mental.

Assieds-toi dans la posture de ton choix, et assure-toi que la colonne vertébrale est bien alignée avec le sol. Ferme les yeux et connecte avec la longueur de ton souffle une dizaines de respirations.

Garde ton journal et un crayon à proximité. Installe-toi dans un lieu calme pour te permettre de te poser, de connecter à l’intuition et écrire ce qui vient.

Première question : Qu’est ce que signifie l’équilibre pour toi?

Deuxième question : Lorsque tu vis un moment où tu te sens pleinement en équilibre, que ressens-tu?

Troisième question : En ce moment, de quelles façons le stress vécu se fait entendre?

Symptômes physiques :

Symptômes émotionnels :

Autres symptômes :

Question #4 : Quel est le besoin que ton corps, ton cœur et ton esprit tentent de te communiquer?

Question #5 : De quelle façon pourrais-tu prendre soin de ce besoin?

 

La méditation et le yoga nidra régule le système nerveux ainsi que le processus de journaling. Ils permettent d’être présent à ce qui se passe à l’intérieur de nous. Ces pratiques aident à retrouver le chemin vers le calme et vers notre source de vitalité fondamentale. 

Intégrer une pratique de yoga pour calmer le système nerveux

Plusieurs postures permettent de se détendre et relaxer le mental. Les pratiques de yoga Yin & restaurateur sont excellentes pour relâcher les tensions dans le corps. Elles nous permettent également d’observer le discours répétitif du mental et d’apprivoiser l’inconfort de certaines postures. Comment le mental réagit-t-il dans l’inconfort ?

En effet, lorsque les hanches sont plus hautes que le cœur, elle étire en profondeur les chaînes musculaires et permet ainsi de dégager de l’espace dans la colonne vertébrale, entre les vertèbres et les ligaments. Les inversions supportées tant qu’à elles permettent d’inverser l’afflux de la circulation sanguine, le sang va donc oxygéner plus rapidement le cerveau, ce qui apporte un soulagement mental, ​​Viparita Karani avec le mur en est un exemple.

demi luneNos classes de yoga ayurvédique permettent d’entrer en profondeur dans une pratique qui est liée avec les déséquilibres de la saison en dominance. Durant l’automne, le système nerveux est particulièrement affecté par le changement de saison et de luminosité. 

D’autre part, les flexions avant sont aussi de belles postures à adopter pour calmer le système nerveux.

Afin d’établir une séquence calmante, favorisez une pratique de rythme régulier. Par exemple, des flexions latérales balançant ida (côté gauche du corps) et pingala (côté droit du corps). Cela touche donc aux deux aspects du système nerveux (sympathique et parasympathique).

Par exemple, faire la posture de la  demi-lune au sol de chaque côté rythmé avec le souffle.

Massage à l’huile chaude pour amener de l’apaisement

En effet, la plante de nos pieds reçoit les chocs de notre corps et le système nerveux y est disposé. Un automassage des pieds améliore la qualité du sommeil, en plus d’apporter une sensation de bien-être et de relaxation. Il stimule la circulation sanguine et favorise le drainage lymphatique. 

Utilise une huile végétale comme une huile de sésame et ajoute-y quelques gouttes d’huile essentielle calmante. La lavande, l’orange douce ou le jasmin sont des fragrances qui tendent à l’apaisement.

 

Pour approfondir la détente, le massage abhyanga est un soin qui amène la relaxation du système nerveux

Notre peau fait le pont avec le système nerveux. Grâce au toucher, nous stimulons certains points marmas du corps et permettons une meilleure circulation énergétique. Ceci rééquilibre la vitalité corps, cœur et esprit. L‘huile chaude apporte une sensation d’ancrage, de lourdeur et de chaleur qui sera bénéfique pour amener pour le relâchement des tensions. 

Notre soin ayurvédique, l’abhyanga, est enveloppant. Des huiles infusées de plantes médicinales sont employées selon ta constitution ou ton état ayurvédique du moment. 

Je m'offre un moment de détente

 

Si tu as apprécié le contenu de cet article, laisse-nous un commentaire! 🙂 Tu peux aussi le partager sur les réseaux! 

 

Crédit photo: Valérie Boulet

Rédaction: Noémie Laurendeau

Laissez un commentaire